Rechercher
  • Base Nautique

Interview avec Matthieu et John, moniteurs de Surf à la Base Nautique


© Base Nautique de Saint-Jean-de-Monts

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?



Matthieu : Matthieu Cantin, moniteur de surf depuis 2007. Ma mission à la Base Nautique est d'encadrer le surf, le Paddle et le Kayak, et d'organiser les activité surf, Paddle, skate et kayak. Je m'occupe, en concertation avec l'équipe, du choix des fournisseurs de matériel, du recrutement de l'équipe surf, ainsi qu'une partie de la gestion de notre shop. Pamis nos missions il y a aussi l'entraînement et le coaching des jeunes du groupe compétition de l'Océan Surf Club Saint-Jean-de-Monts.

Je surfe depuis une vingtaine d'année, dont 10 en compétition Nationale de Bodyboard.

Membre de l'équipe technique régionale de surf, je participe à la mise en place de l'organisation Fédérale Régionale du Surf, ainsi qu'à l'encadrement de la formation BPJEPS Surf des Sables d'Olonnes.

John : John Salaun, j’ai 27 ans et suis originaire de Lorient en Bretagne. J’ai commencé le skate à 10 ans et le surf a 12 ans. Je suis moniteur de surf depuis 5 ans à la Base Nautique de Saint-Jean-de-Monts.










Pourquoi le surf ?


Matthieu : Quand je surfe, je repousse mes limites, je partage des bons moments avec ma famille, mes amis, mes élèves, je joue, j'admire la Nature et son lot de surprise, je constate avec effroi les dégâts que l'Homme inflige à notre planète, je m'isole pour pour réfléchir (à quoi...😉 ??? ), je me détends.

Depuis tout petit, mon terrain de jeu favori est celui de l'eau.

John : C’est un sport très complet, qui permet de voyager vers de belles destinations et aussi de se relaxer tout en visant la performance.

J’ai toujours habité près de la mer, et ma famille est très portée sur la mer (voile, pêche...) c’est naturellement que le surf est venu après le skate.

Quelques mots sur le spot ?

Matthieu : Le spot de Saint-Jean-de-Monts est idéal pour s'initier au surf en toute sécurité, peu de courant, plage de sable fin au fond plat.

Il est surprenant car bien que souvent un peu plus petites que ses voisines de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et Brétignolles-sur-Mer, elles gagnent en qualité.

On dit que les vagues de Saint-Jean-de-Monts ouvrent particulièrement bien, très longues, elles offrent un temps de surf idéal.

L'intérêt majeur est... qu'il n'y a que peu de monde dans l'eau, et ça, ça n'a pas de prix !


John : Le spot de l’estacade offre de belles vagues pour débuter et progresser de mai à octobre. L’hiver c’est un très bon spot quand la houle est consistante, il y a des vagues plus grosses qui sont très sympa à surfer.


Un conseil pour quelqu’un qui souhaite se lancer ?


Matthieu : Pour se lancer, venez nous voir (rire) !!! 😎 L'idéal est de passer par une école de surf pour apprendre les bases, et surtout pour le pas faire n'importe quoi.

Ne grillez pas les étapes, apprenez sur des vagues accessibles, ne cherchez pas nécessairement la vague réputée, car bien souvent, si elle l'est, c'est par des surfeurs confirmé voir expert, qui n'ont pas du tout le même regard ni les même attentes que vous !


John : Je pense qu’il ne faut pas hésiter, c’est un sport très accessible malgré l’idée qu’on s’en fait. La plupart des gens arrivent à se mettre debout assez rapidement. Bien sûr il faut de la pratique pour être à l’aise mais on prend du plaisir très rapidement. Après c’est très agréable d’être dans l’eau, ça ressource et puis les conditions changent tout le temps, donc sur une semaine on peut voir beaucoup de changements : petites vagues, grosses vagues, avec du vent, sans vent ... c’est plutôt sympa.


© Base Nautique de Saint-Jean-de-Monts


Pendant le confinement, pas de surf... Vous avez fait quoi pour vous occuper ?


Matthieu : Jardin, potager, Scrabble, détente, et un peu de sport type fitness, stretching, footing, et un peu de travail pour anticiper la reprise.

John : Sur la période du confinement, j'ai fait beaucoup d’exercices en relation avec le surf : du gainage, du renforcement musculaire, abdos, assouplissement ... c’est important de garder les chaînes musculaires du surf actives pour que la reprise soit plus facile. Et puis j'ai regardé beaucoup de vidéos de surf. Après, on prend le temps de faire des choses qu’on a pas le temps de faire en temps normal : peinture dans la maison , rénovation ... Garder le contact avec ses proches est aussi très important.


Un modèle, quelqu’un que tu admires dans le milieu de la glisse ?


Matthieu : Quelqu'un que j'admire... Mike Stewart, 9 fois champion du Monde de Bodyboard et 9 fois champion du Monde de Bodysurf, j'admire son parcours, et comme le dit le SURFER'S JOURNAL, et si c'était lui le meilleur de tous ? Pour être reconnu comme le meilleur surfeur de tous les temps à Pipeline (Hawaii), c'est à dire devant Kelly Slater et tous les autres, c'est qu'il en faut du talent, surtout lorsqu'on est Bodyboardeur, croyez moi !


John : En ce moment j’aime bien regarder des surfeurs comme Griffin colapinto, Seth muniz, Jack robinson, qui sont de jeunes surfeurs qui viennent d’accéder au circuit mondial. Andy irons, mick Fanning et Dane Reynolds restent mes surfeurs préférés. Sportivement parlant, Kelly slater est excellent au niveau compétition car à 48 ans, il est toujours sur le circuit et peut rivaliser avec des jeunes de 20 ans. Et puis, Matthieu Cantin le MASTER ! qui m’a formé et appris la plupart des choses que je sais sur le métier et qui m’en apprend encore et ce n’est pas fini.


En chiffre, nombre de temps estimé passé à l’eau depuis début 2020 ?


Matthieu : Vu l'hiver horrible (en météo surf), et le confinement, je dirais 40 Heures (grâce aux cours que j'ai pu donner) !


John : En tant que moniteur de surf , on est quasiment tout le temps dans l’eau. Mais pour ma pratique personnelle, dès qu’il y a des vagues je suis dans l’eau, ça peut aller jusqu’à 7h par jour si les conditions sont bonnes et le permettent. Je vous laisse faire le calcul sur une année! 😂

165 vues

11 Avenue de l'Estacade

85160 Saint-Jean-de-Monts

nautisme@saint-jean-de-monts.com

Tel: 02 51 58 00 75

Suivez-nous!

©2019 SEML Saint Jean Activités